Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte

Aide au retour à domicile après hospitalisation - ARDH

Vous rentrez à votre domicile après une hospitalisation ?

Sous certaines conditions, une aide à court terme (3 mois), uneaide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH), peut vous être apportée.

L'aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) est rendue possible grâce à la coopération entre les services sociaux des établissements de santé et des caisses de retraite.

 

Les trois étapes de l'évaluation des besoins

 

Durant l'hospitalisation

 

La demande doit être réalisée par le service hospitalier ou par le cadre infirmier, pendant votre hospitalisation. Il transmet un dossier de liaison à la Carsat Midi-Pyrénées.

Un plan d'actions, indiquant notamment la date de sortie prévisionnelle et les conditions de l'intervention à domicile, est établi.

Dans le cas où vous bénéficiez déjà de prestations relevant de l'action sociale de la Carsat, votre plan d'aide peut être adapté pour la période suivant votre retour à domicile.

 

Au moment de votre retour à domicile

 

Nous mettons en place et adaptons, le cas échéant, avec le prestataire d'aides à domicile conventionné que vous avez choisi, le plan d'actions en fonction de votre environnement. Ce plan d'aide peut se composer de divers services : de l'aide à domicile, des aides techniques, du portage de repas, la mise en place d'une télé-alarme...

 

Pour connaître les services conventionnés de votre département, cliquez sur le numéro de département correspondant : 09, 12, 31, 32, 46, 65, 81, 82.

 Pour télécharger la demande à compléter par l'établissement de soins, cliquez ci-dessus.

Après une première phase de fonctionnement, un(e) assistant(e) social(e) prend contact avec vous pour faire le point sur le dispositif.

Cette aide a un caractère strictement temporaire.

 

Quelles sont les conditions à remplir ?

 

  • être retraité du régime général à titre principal ;
  • être âgé de plus de 55 ans ;
  • ne pas bénéficier d'une prestation équivalente, servie par d'autres organismes (collectivités territoriales, organismes de Sécurité Sociale ou de protection sociale) et ne relevant pas de l'Assurance Retraite ;
  • être en capacité de récupérer son autonomie (GIR 5 ou 6) à l'issue de la prise en charge.

A NOTER : l'ARDH ne doit pas se substituer à l'allocation personnalisée d'autonomie d'urgence (APA), prestation qui a vocation à être attribuée aux retraités dont le pronostic de récupération indique qu'ils relèveront d'un GIR 1 à 4 après leur hospitalisation.

Pour en savoir plus sur l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA), cliquez ci-dessus.

 

Quel est le montant de l'aide ?

 

L'aide financière accordée par la Carsat, dans le cadre d'une aide au retour à domicile après hospitalisation, peut atteindre 1 800 € pour une durée de trois mois.

Une participation financière vous est demandée. Cette contribution dépend du niveau de vos revenus et peut varier entre 10 % et 73 %.

Vous déclarez vos ressources mensuelles pour déterminer votre participation à cette aide ponctuelle.