TMS PROS : Paroles d’entreprises

Publié le 24 septembre 2021
Témoignages de la maison de retraite Isatis et de la clinique La Croix du Sud aux alentours de Toulouse.

Les différentes étapes et les outils associés du programme TMS Pros sont construits pour aider les entreprises à identifier les situations à risques. L’objectif étant de trouver les bonnes solutions pour diminuer l’exposition des salariés aux troubles musculosquelettiques (TMS). Celles qui ont formalisé un réel engagement avec leurs salariés obtiennent des résultats de meilleure qualité.

Témoignages

ISATIS

Des métiers difficiles au quotidien

Edouard Quérian directeur de la maison de retraite Isatis relate le contexte. « Les TMS sont inhérents aux métiers des EHPAD : agents de service hôtelier, aides-soignantes, infirmiers, cuisiniers… Dans notre établissement, 48 salariés sur 65 peuvent être concernés. Depuis longtemps, nous menons une réflexion interne sur leur bien-être avec des solutions réactives à mettre en place. »

Jérémy Pinna, infirmier, animateur en risques professionnels depuis 2020. « Nous avons constitué une équipe PRP (Prévention des Risques Professionnels) pluridisciplinaire avec la psychologue, l’ergothérapeute, une aide-soignante élue au CSE et la référente qualité. Notre objectif est de trouver des solutions adaptées aux problématiques que nos collègues peuvent rencontrer. »

Voici trois exemples concrets de mesures de prévention mises en place :

  • Les chariots du petit déjeuner, lourds et difficiles à manipuler, ont été équipés de roulettes motorisées E-drive flex qui permettent de déplacer les charges lourdes sans effort.
  • Les tables repas, lourdes à déplacer, ont été changées pour des tables équipées de roulettes et d’un vérin permettant de moduler la hauteur en fonction des besoins des résidents.
  • Près de 70 % des chambres sont équipées de rails lève malade et toutes le seront d’ici 3 ans.
  • Actuellement le focus est mis sur les risques liés aux postures et gestes répétitifs du poste de plonge. Une solution simple consistant à automatiser le capot du lave-vaisselle en installant un vérin électrique permettra de supprimer l’effort « tirer-pousser » identifié comme très important sur ce poste et bien connu pour être porteur de TMS.

Tous nos nouveaux salariés sont formés aux manutentions et aux bonnes postures de travail. »

Un travail d’équipe

« C’est un travail d’équipe que nous avons voulu pour rechercher et trouver les solutions quelquefois simples, poursuit Bernadette Janzac la qualiticienne de l’équipe. L’analyse des situations de travail avec les personnes en poste, des fiches « incident/signalement » nous permettent d’être réactifs et de mettre en place tout un éventail de mesures préventives. En ce moment, nos efforts portent sur l’organisation du travail et la sensibilisation du personnel aux risques de TMS. »

« Pour la fin de l’année, conclut Edouard Quérian, nous prévoyons un questionnaire de satisfaction auprès de tous les salariés et de remettre sans fin l’ouvrage sur le métier… Des sessions de sensibilisation à l’échauffement musculaire avant la prise de poste, au repos pendant les temps de pause et à la récupération sont au programme. Nous avons aussi la satisfaction de constater que les statistiques d’accidents du travail se sont nettement améliorées depuis l’entrée de l’établissement dans cette démarche. »

La maison de retraite Isatis est à l’étape 4 du dispositif TMS Pros. Tous les salariés sont engagés dans la démarche. Pour finir, cela crée une dynamique ou la notion de bientraitance va au-delà du travail.

Photo : Jean-Pierre Perrigaud, Laura Brunet Salasc, Fabien Bellot, de la clinique La Croix du Sud.
De gauche à droite : Jean-Pierre Perrigaud, Laura Brunet Salasc, Fabien Bellot, de la clinique La Croix du Sud.

Une démarche TMS PRO organisée et participative

La clinique la Croix du Sud a ouvert ses portes en octobre 2018 et fait partie du groupe Ramsay Santé. Elle regroupe les anciennes cliniques du Parc et Saint-Jean-du- Languedoc à Toulouse. 650 salariés travaillent sur le site de Quint-Fonsegrives.

Avec un taux d’inaptitude aux postes de travail en augmentation, le directeur, la directrice des ressources humaines et le responsable QSE (Qualité Sécurité Environnement) ont lancé la démarche TMS PROS* en collaboration avec la CARSAT. Cette détermination participative, initiée lors de la mise en place du DUERP, rend plus responsable les choix et les actions menés dans la lettre d’engagement du projet.

Laura Brunet Salasc, directrice des ressources humaines, explique : « nous avons dans un premier temps travaillé à l’élaboration du Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) du nouvel établissement, cela nous a pris 18 mois.

Puis, nous avons suivi les 4 étapes de la démarche TMS Pros avec l’accompagnement et les conseils de la Carsat Midi-Pyrénées. Nous avons participé à des formations : formation des directeurs, formation de personnes ressources. Ce projet nous a incités à recruter une personne support QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement) dont sa mission sera d’assurer le suivi des actions définies ».

« Nous en sommes à l’étape 3 de la démarche précise Fabien Bellot, responsable QSE. Après le repérage des postes à risques, nous avons priorisé 11 situations jusqu’en 2023. Nous avons mené 4 analyses sur les postes d’infirmières, ASH et Aide-Soignant. Ces analyses mettent en avant des pistes de solutions rapides, et des investissements en matériels adaptés après test par les utilisateurs. Nous avons également identifié un besoin de réaliser l’inventaire précis du matériel ergonomique dans tous les services. »

« Nous investissons du temps, de la formation, de l’achat de matériel sur du court, moyen et long terme conclut Jean-Pierre Perrigaud, directeur de l’établissement. Nous travaillons en interaction avec les instances représentatives du personnel et organisons également des visites de fond dans les services régulièrement. Cette somme d’actions collectives nous a permis d’avoir un pilotage des risques professionnels plus efficace. »

L’accompagnement de la Carsat

Tout au long de la démarche TMS PRO la Clinique La Croix du Sud est accompagnée par un contrôleur de sécurité du service prévention des risques professionnels de la Carsat Midi-Pyrénées.

Les missions des contrôleurs de sécurité consistent à travailler avec les entreprises rencontrant des risques professionnels afin d’améliorer les conditions de travail des salariés.

Cela passe par du conseil, des formations, des aides financières, un suivi dans le temps, des mesures collectives de prévention avant de proposer des mesures individuelles.

Le travail du contrôleur se fait auprès de la direction, des salariés, les instances représentatives du personnel. Il est assermenté et peut se rendre dans une entreprise ou des risques sont repérés et avérés, après contrôle, ce dernier est habilité à donner une injonction.

Pour remplir ses missions, le contrôleur s’appuie sur un réseau : services de santé au travail, inspection du travail, ergonomes, psychologues, fournisseurs de matériel…

Le contrôleur de sécurité est un partenaire responsable qui aide les entreprises à progresser dans la prévention des risques.

 

*TMS PROS : Troubles musculo-squelettiques.

TMS PROS : une démarche en 4 étapes

ETAPE 1 : En quoi suis-je concerné ?

Le but de cette étape est de faire le point sur les TMS dans votre entreprise.

ETAPE 2 : Par quoi commencer ?

Il s’agit ici de définir votre projet et de le partager avec vos salariés.

ETAPE 3 : Comment agir ?

1. Menez un diagnostic.
2. Établissez un plan d’actions.

ETAPE 4 : Quels résultats pour mon entreprise ?

1. Évaluez et suivez les actions engagées.
2. Évaluez la progression et identifiez les axes de progrès possibles.

TMS PRO : une démarche en 4 étapes