Semaine nationale de la dénutrition 2021

Publié le 16 novembre 2021
Dans le cadre de la 2nde édition de la Semaine nationale de la dénutrition, la Carsat a proposé ce mardi 16 novembre une table ronde réunissant de nombreux partenaires.

Organisé du 12 au 20 novembre, cet événement s’inscrit dans le cadre du Programme national de nutrition santé 2019-2023 et est soutenu par le ministère des Solidarités et de la Santé

Maladie silencieuse, la dénutrition survient lorsqu’un malade ou une personne fragile a des apports alimentaires insuffisants au regard de ses besoins. Elle touche 2 millions de Français chaque année, dont 800 000 personnes âgées mais également des adultes et des enfants atteints de pathologies lourdes ou hospitalisés.

Capture-décran-2021-07-12-à-09.30.12.png

Un temps fort proposé à la Carsat Midi-Pyrénées

L’innovation au service de la lutte contre la dénutrition : une nouvelle approche portée par la Carsat Midi-Pyrénées

C'est le nom de la table ronde qui a réuni de nombreux partenaires œuvrant sur cette problématique :

  • Docteur Lawrence BORIES, Médecin Gériatre au Centre Hospitalier du Val d’Ariège
  • Luc VIALARD, Président de WINNOV
  • Margault VINCENT, Directrice produit CDIET et Diététicienne Nutritionniste
  • Corinne GEORGE, Directrice de la Branche Santé Social RSO Carsat Midi-Pyrénées
  • Marjorie COMBES, Chef de service Ariège Assistance

denutrition-tableronde.png
Photo de gauche à droite : Maël Paillart, responsable Action sociale à la Carsat Midi-Pyrénées, Luc Vialard, Président de WINNOV, Margault Vincent, Directrice produit C-DIET et Diététicienne Nutritionniste, Corinne George, Directrice de la Branche Santé Social RSO Carsat Midi-Pyrénées, Marjorie Combes, Chef de service Ariège Assistance, Docteur Lawrence Bories, Médecin Gériatre au Centre Hospitalier du Val d’Ariège

Docteur Lawrence BORIES :
Les chutes à répétition sont liées à la problématique de la dénutrition. La dénutrition représente un des parents pauvres de la médecine aujourd’hui, on n’en parle pas. Lorsqu’il y a une perte d’appétit, on dit c’est normal, la personne vieillit. Ce postulat est totalement faux et pourtant c’est si simple de mettre en évidence un déficit de protéines qui va entrainer une perte musculaire et donc des chutes. C’est un véritable fléau.

Luc VIALARD :
La dénutrition représente quelque chose de très insidieux, on va avoir du mal à ouvrir une bouteille d’eau par exemple, à se déplacer… L’objectif de CDIET est d’accompagner les personnes qui sont loin des actions de prévention, vivant dans des zones reculées. L’innovation sociale c’est apporter des réponses concrètes à une problématique. C’est un service complet qui associe humain et numérique en s’appuyant sur la famille et les professionnels. Nous ciblons les personnes en sortie d’hospitalisation dans le cadre de l’ARDH. 350 personnes ont été suivies en 2021 dans le cadre de cette expérimentation menée dans 2 départements Ariège et Tarn.

Corinne GEORGE :
C’est un vrai enjeu de santé publique. La Haute autorité de santé souligne que plus de 50% des personnes âgées hospitalisées sont dénutries. La Carsat Midi-Pyrénées est engagée dans le vieillissement actif et en bonne santé avec des ateliers collectifs au sein des territoires avec le bien manger – retrouver le plaisir de bien manger- avec également des ateliers pour conserver une activité physique. La nutrition c’est important mais également l’activité physique. La Carsat Midi-Pyrénées est engagée depuis plusieurs année dans la lutte contre la dénutrition avec également des offres de prévention individuelles pour nos assurés les plus vulnérables et elle soutient les professionnels qui ont des projets innovants, des professionnels qui vont agir dans le domaine de la prévention répondant ainsi à une large majorité des Français qui souhaitent vieillir à domicile. La CNAV est pleinement engagée dans le soutien des actions innovantes dans le cadre du VIVA LAB par exemple et le projet WINNOV présente un intérêt certain.


DOCUMENT(S) ASSOCIE(S)