Révolutionner l’avenir de nos seniors !

Publié le 07 janvier 2019
Comment mieux répondre aux attentes de nos seniors et améliorer leur quotidien ? Quels nouveaux outils et quelles nouvelles pratiques peuvent les aider à bien vieillir ? Le défi du vieillissement était au cœur du 1er Symposium organisé par la Carsat Midi-Pyrénées.

Le 13 décembre 2018 au Village by CA, à l’occasion du Symposium sur l’Innovation sociale organisé par la Carsat Midi-Pyrénées, experts et acteurs de terrain ont pu échanger sur les enjeux du vieillissement en Occitanie lors des deux tables rondes organisées pour l’occasion.

symposium3.png

Un défi démographique

Au 1er janvier 2018, la France comptait 4,5 millions de personnes susceptibles d’entrer dans la dépendance, voire la grande dépendance, et donc de recourir à un placement en maison de retraite.

En 2050, les plus de 85 ans représenteront 20,67 % de la population occitane, soit 1 habitant sur 5.

« C’est un enjeu majeur de la transition démographique, mais aussi de la transition des territoires, car si le renouvellement de génération n’est pas assuré, certains territoires mourront... Et, aujourd’hui, les territoires sont très inégaux face à ce problème », a insisté le géographe Pierre-Marie Chapon, spécialiste des enjeux du vieillissement (référent de la France à l’ONU sur cette question) et invité d’honneur de ce Symposium.

Un souhait majoritaire : vieillir à la maison

Aujourd’hui, les seniors souhaitent majoritairement rester vivre à domicile. Pour répondre à ce besoin, les acteurs se sont accordés sur la nécessité de repenser l’offre globale proposée et de coordonner leurs actions sur le territoire. En présence d’une centaine de personnes, la Carsat Midi-Pyrénées a rappelé son rôle en faveur du « bien-veillir » et notamment les programmes spécifiques proposés pour accompagner les retraités du territoire et répondre aux enjeux de leur avancée en âge.

  • sur le volet de l’habitat, le programme AB+ Seniors qui développe un accompagnement pour l’aménagement de l’habitat ;
  • les ateliers de prévention sur la mémoire, l’équilibre ou encore la nutrition portés en interrégimes par l’association Midi-Pyrénées Prévention ;
  • l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) qui permet de bénéficier sous condition de ressources d’aides ménagères ou de portage de repas à la suite d’une hospitalisation.

Soutenir la Silver économie et les initiatives locales

Il a aussi été question lors de ce Symposium de Silver Economie et de l’émergence d’initiatives locales à soutenir pour offrir une offre complète et innovante. « Toute initiative permettant de créer de nouveaux produits ou services capables d’améliorer la vie des personnes âgées doit être étudiée » déclare Joëlle Servaud-Traniello, la directrice de la Carsat Midi-Pyrénées. « C’est d’ailleurs l’objectif de l’appel à projets « Lien social & innovation » que nous lançons chaque année en faveur du bien-vieillir et qui nous permet de soutenir des projets innovants ».

A la fin du symposium, la Carsat et ses partenaires ont ainsi dévoilé le nom du gagnant de l’appel à projets lancé en mars dernier, et porté par les régimes de retraite, l’AGIRC-ARRCO et l’ARS.

Sur les 110 projets reçus 70 ont reçus une aide financière et 4 nominés ont été retenus pour prétendre au Prix de l’innovation sociale 2018.

C’est la Compagnie du bout du nez, installée à Bodou dans le Tarn-et-Garonne, qui  été récompensée pour son concept « d’ateliers clownesques » à destination des seniors fragilisés de la région, mis en place avec le concours d’un nouveau partenaire : Les Petits frères des pauvres.

symposium1.png

symposium2.png

De gauche à droite au 1er rang : Michel Vigier, Benjamin Leroux, Frédérique Garlaud, Joëlle Servaud-Traniello, Cécile Chossonnery, Jacques Pineau et 3 représentants de la Compagnie du bout du nez.
De gauche à droite au 2ème rang : Christian Baltazar, Pierre-Marie Chapon, Mélissa Petit et Jean-Marc Blanc


Documents associés

Communiqué de presse (PDF, 674 Ko)

Partager :
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • email